Fill in slogan, then hide

               

         Après une période intense, le CEDAS reprend ses activités avec force et énergie, nous vous proposerons bientôt le programme des vacances.

 

Sur une place quelque part à Bruxelles, autour d’un arrêt de tram, des gens se croisent, s’entrecroisent. Chacun avec sa réalité, ses souvenirs, ses étonnements. Autour de cet arrêt, des discussions s’engagent, les langues se délient … Il parait qu’en Belgique, il n’y a que des vieux, que les Italiens aiment les belles femmes, que les Tchétchènes ne mangent pas de poisson, que le Liégeoises sont les plus grandes dan- seuses du monde…

Et que dire de l’étonnement du travailleur social quand il découvre le quartier et ses drôles d’habitants. Comment va-t-il s’intégrer ? Ce spectacle travaillé dans les ateliers du CEDAS, met en valeur les identités culturelles multiples, avec humour et émotion, il dessine ce qui fait aujourd’hui la diversité bruxelloise. Dans la lignée du théâtre des opprimés, il réunit des acteurs en parcours d’apprentissage du français et des travailleurs sociaux, chacun mettant en exergue, ses souffrances, ses malaises, ses interrogations.

Ce livre témoignage est composé des textes extraits d’entretiens individuels ou collectifs. Il parle de la pièce, du processus, d’un éclairage pédagogique. Mais surtout de ce que les membres de la troupe avaient envie d’écrire, de déposer sur le papier.